05 55 33 63 60
4, place Winston Churchill - 87000 Limoges

Immobilier à l'étranger

Pour un résident fiscal français,cela consiste à acheter un bien immobilier situé en-dehors de France.
L'achat de biens immobiliers à l'étranger peut être réalisé dans l'optique de réaliser un investissement, ou pour disposer immédiatement ou à terme d'une résidence secondaire, voire d'une résidence principale afin d'y passer sa retraite par exemple.

ACHETER AU SEIN DE LA ZONE EURO MAIS HORS DE FRANCE

Certains pays voisins comme l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, ou l'Italie par exemple, sont susceptibles d'attirer les investisseurs français, à la recherche d'une diversification géographique, d'une fiscalité plus favorable, ou d'un site propice à l'établissement d'une résidence secondaire.

ACHETER EN EUROPE HORS ZONE EURO

Certains pays comme la Suisse ou la Grande-Bretagne ont des devises qui fluctuent librement par rapport à l'euro. A la diversification géographique s'ajoute une diverisification, et un risque, de devise.

ACHETER EN-DEHORS DE L'EUROPE

Les Etats-Unis, le Canada, l'Amérique latine, le Moyen-Orient, l'Afrique, l'Asie ... les possibilités d'investissement sont nombreuses, mais les cultures et les règles associées au droit de propriété parfois très différentes de celles que nous connaissons en France.


Les investissements immobiliers réalisés à l'étranger ne bénéficient pas d'avantage fiscal spécifique pour l'investisseur : ni réduction d'impôt ni abattements sur les revenus fonciers.

Les lois instaurant des avantages fiscaux sont destinées à soutenir un secteur économique ou géographique et sont exclusivement tournées vers la France Métropolitaine ou les Départements et Territoires d'Outre-Mer.

Les biens immobiliers détenus à l'étranger entrent dans l'assiette de l'ISF si le propriétaire est un résident fiscal français (sauf rares exceptions).

Notre sélection de coups de coeur